Social / Suciale

Bastia et la canicule

Mis en ligne le

, .JPG 39Ko ()

C’est officiel : l'été est là et on nous annonce un épisode caniculaire. N’attendez pas que la canicule s’installe. Le CCAS de la Ville de BASTIA recense les personnes fragilisées

Depuis l’été 2005, dans le cadre du plan canicule, tout au long de l’année mais plus particulièrement en été, le CCAS de BASTIA  tient un registre qui recense toutes les personnes fragiles et isolées.

En cas d’alerte canicule déclenchée par la préfecture nous  pourrons, outre vous prodiguer les conseils nécessaires à la gestion de ces périodes de très fortes chaleurs,  alerter les services en mesure de vous venir en aide. 


La veille saisonnière a été déclenchée le 1er juin est assurée jusqu’au 15 septembre.  

Alors : 

Vous avez plus de 65 ans et /ou vous êtes handicapé et isolé et vous êtes domicilié sur la commune de Bastia ou vous connaissez une personne dans cette situation n’hésitez plus

Téléphonez au numéro suivant : 04 95 55 96 45 entre 8h.30 et 16h. Du lundi au vendredi.

L’agent en ligne pourra procéder à votre préinscription puis vous transmettre par voie postal  le formulaire d’inscription dont vous ferez retour dûment complété au : 

CCAS de BASTIA « Plan Canicule »  


Ancien Hôtel de Ville– Place du Marché  


20410 Bastia Cedex  .  


Vous avez également la possibilité de télécharger le formulaire en cliquant ici et une fois complété vous pourrez nous l’adresser par voie postale ou via internet ccas@bastia.corsica.  

Nous vous adresserons alors une notification d’inscription sur le registre plan canicule.  
 Les informations collectées sont confidentielles et seront délivrées exclusivement au préfet de Haute-Corse, à sa demande, en cas de déclenchement du plan canicule.  
 Un numéro vert est, aussi, mis à votre disposition pour vous conseiller  0800 06 66 66 


Ce qu'il faut savoir Le plan canicule se divise en quatre niveaux d’intervention 

  • Le niveau 1 correspond au niveau de vigilance verte pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France : il engage l’évaluation systématique des risques météorologiques par Météo-France et des risques sanitaires par l’Institut de veille sanitaire (InVS), ainsi que la diffusion des documents d’information aux Agences régionales de santé, établissements de santé, collectivités locales, associations, etc. ;  
  • Le niveau 2 correspond au niveau de vigilance jaune pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France : il engage principalement un niveau de veille renforcée, d’anticipation et de préparation à un renforcement des mesures de gestion par les Agences régionales de santé (ARS), notamment via la mise en œuvre d’actions de communication locales et ciblées.  
  • Le niveau 3 ou « Alerte canicule » correspond au niveau de vigilance orange pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France : déclenché par les préfets de départements, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS), il engage la mise en œuvre d’actions de prévention, de communication et de gestion spécifiques par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène (l’InVS analyse pour sa part les indicateurs sanitaires en lien avec la chaleur afin de détecter un éventuel impact de la canicule) ;  
  • Le niveau 4 correspond au niveau de vigilance rouge pour le paramètre « canicule » de la carte de  Météo-France (canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable) : il engage une mobilisation maximale des services de l’Etat et des autorités sanitaires notamment avec l’activation de la Cellule interministérielle de crise (CIC), qui regroupe l’ensemble des ministères concernés. Cette situation entraine le renforcement de toutes les mesures de gestion et de communication existantes et la mise en œuvre de mesures exceptionnelles, notamment un dispositif de communication « d’urgence ». 

Les seuils d’alerte pour le département  23°C/33°C pendant 3 jours