Contrat Local de Santé

Pour la première fois à Bastia le 6 juillet dernier, des acteurs réunis autour de la Ville et de l'ARS s'engageaient dans une démarche de co-construction volontaire d'un document permettant d'identifier les axes d'intervention prioritaires que sont l'accès aux soins, l'information, la prévention et l'éducation et la santé.

Le premier contrat local de santé

Autour de la table ce jour là, l’État représenté par le Préfet de Haute-corse et la Collectivité Territoriale de Corse en la présence de Jean Zuccarelli pour signer ce document.

Face aux inégalités sociales et territoriales en matière de santé sur le territoire de la commune, la Ville de Bastia et l'Agence Régionale de la Santé de Corse (ARS) ont uni leurs forces afin de s'engager dans l'élaboration et la mise en œuvre d'un Contrat Local de Santé (CLS).

 

En parallèle du travail effectué par les institutions compétentes en matière sanitaire et sociale, la nouveauté a consisté à recueillir la parole des bastiais (séniors, jeunes, personnes actives, personnes vulnérables et jeunes parents) au sein des « ateliers de l'avenir », animés par l'Institut Régional d'Éducation et de Promotion de la Santé (IREPS).
Pas moins d'une centaine de personnes ont été impliquées dans la réflexion.
A partir de ces ateliers, des fiches d'actions communes ont été élaborées et partagées par tous les partenaires.

 

Les compétences de la Ville ne couvrent pas la totalité des domaines de la Santé et du Handicap. Bastia, a néanmoins la volonté de considérer ce champ d'action comme prioritaire.

Ainsi, cet effort sera poursuivi. Cela passe par le dialogue avec les citoyens mais aussi par notre implication dans la défense des outils de santé dont bénéficie la Ville.