Mairie / Merria

U Lindumane : Cunsigliu Municipale di u 25 di ghjugnu di u 2019

Mis en ligne le

, .JPG 252Ko ()

Une séance qui s’est ouverte avec la présentation des rapports adoptés lors du Conseil Municipal des Enfants. Ce sont les rapporteurs juniors eux-même qui sont venus à la tribune les présenter.
Pour le reste, le vote du Compte Administratif du budget principal de la Ville 2018 a dominé la séance de ce Conseil Municipale du 25 juin. Mais d’autres rapports forts étaient à l’ordre du jour. Eccu quì u rapportu di U LINDUMANE di u Cunsigliu Municipale.

Attribution d’une subvention à la Maison des adolescents (Rapport n°3)

Dans le cadre de sa politique municipale en faveur des jeunes et de la santé, la Ville de Bastia soutient la Maison des adolescents qui a pour mission d’assurer la prévention, le bien-être et la santé des adolescents du territoire. Le travail effectué mérite d’être souligné et soutenu.

Pour rappel, la Maison des adolescents a été créée en 2013. Le conseil municipal avait alors approuvé la convention du Groupement d’Intérêt Public qui la constitue et s’était engagé à verser une subvention de 10  000 euros par an. Depuis, des problèmes administratifs internes à la Maison des Adolescents n’avaient pas permis à la Ville de verser les sommes pour lesquelles elle s’était engagée. En 2018, Leslie Pellegri, adjointe au maire en charge, notamment du handicap et de la santé, a été élue Présidente de la structure et a commandité des audits qui ont permis d’aboutir à une restructuration de la Maison des adolescents. 

La Ville souhaite donc procéder à la régularisation de la situation.

Attribution de récompenses aux bacheliers bastiais avec Mention Très bien pour l’année 2019 (Rapport n°4)

Comme chaque année, le Maire recevra les bacheliers bastiais ayant obtenu la mention Très Bien aux épreuves du baccalauréat. Ils recevront la somme de 500 euros.

La cérémonie de récompense aura lieu le lundi 8 juillet à 18h30 dans les jardins du Palais des Gouverneurs. Cette cérémonie sera aussi l’occasion de remettre les prix de thèses aux doctorants bastiais.

Approbation du programme d’actions présenté au titre de la dotation politique de la ville (Rapport n°7)

Tous les ans, la Ville présente des opérations éligibles à la Dotation de politique de la Ville. En projet phare cette année, est soumise au vote des conseillers municipaux, une première tranche de travaux dans le cadre de la restructuration du Site Bon Pasteur.

Pour rappel, en mars dernier la Ville a été choisie dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt national « Réinventons nos cœurs de ville ». Le projet choisi consiste à restructurer un site laissé à l’abandon depuis des dizaines d’années : le « Bon Pasteur Saint-Nom-deMarie ». 

Dès la mi-juillet, des groupements pluriels (porteurs de projet-investisseurs-architectesprogrammistes- et autres) intéressés par le site seront invités à participer à l’appel à projet lancé par la Ville de Bastia. Une belle occasion de redynamiser le quartier et de créer un nouveau point d’attractivité pour le cœur de ville. Egalement une belle opportunité à saisir pour les acteurs du territoire bastiais.

Approbation du compte administratif 2018 du budget principal de la Ville (Rapport n°16)

Le dernier compte administratif de la mandature 2014/2020 est présenté au Conseil Municipal, quelques chiffres clefs permettant de l’appréhender :

  • Un investissement de 19,02 millions d’euros : après plusieurs années de réorientation des projets amorcés par l’ancienne mandature et de mise en place de ses projets propres, la municipalité atteint son rythme de croisière ;
  • Un excédent budgétaire de 5,11 millions d’euros en 2018 ;
  • Une capacité de désendettement de la ville à 8,86 années, le seuil limite pour rester dans une solvabilité financière étant fixé par les experts à environ 12 ans ;
  • Une augmentation des recettes de fonctionnement de 1,20 % : on constate une légère augmentation des recettes alors que le taux d’imposition n’a pas évolué depuis le début de la mandature ;
  • Une augmentation significative de certaines dépenses de fonctionnement, pour des raisons conjoncturelles  : par exemple, les frais d’actes et de contentieux ont augmenté de 192% en raison de dossiers juridiques très complexes tels que celui portant sur les dégâts du cimetière Ondina ;
  • Une stabilité concernant les frais de personnel : augmentation de 0,67% entre le Compte administratif 2017 et celui de 2018. A Bastia, le poids de la masse salariale pèse 683 euros par habitant contre 761 euros en moyenne pour les communes de même population.