Sports

Fédération Corse de la Danse

Responsable : Jean Pierre Lamberti

Adresse : Parc Impérial
20600 Furiani

Tél. : 08 70 44 84 98

Contact :
Site Internet

Les objectifs de la fédération corse de la danse sont de rassembler et de développer les diverses actions chorégraphiques de la région Corse, pour promouvoir et faire connaître la danse sous toutes ses formes.

Spectacles, Concours Régionaux, Stages, Rencontres entres Professionnels et Amateurs, Séminaires Rapport entre le Ministère, Information sur les lois, Charges régissant la Profession. Représentant régional de la Confédération Nationale de la Danse, la Fédération corse de la Danse organise des manifestations aux répercutions nationales et internationales tel :

- Les rencontres européennes de la danse (en partenariat avec la ville de Bastia)

.- Les stages internationaux de danse avec des professeurs de grandes renommés- Le concours régional, épreuves de qualification pour le concours national de la confédération.

Depuis 2 ans, la Fédération s'investie sur la création d'un Centre Chorégraphique Corse à Bastia. Depuis sa création la Fédération Corse de la Danse a été soutenue par :

- La Collectivité Territoriale de Corse et l'Union Européenne (dans le cadre des échanges INTERREG IIIA)

- Par le Conseil Général de la Haute-Corse

- Par la ville de BASTIA et la ville de FURIANI

- Par la compagnie maritime CORSICA FERRIES

Le président de la Fédération Corse de la Danse Danseur, Chorégraphe, maître de ballets et président de la Fédération Corse de la Danse Jean-Pierre Lamperti est né à Corté (Haute-Corse).

En 1985, il commence son apprentissage de la danse au Centre chorégraphique Corse de Bastia dirigé par Monique Antonini. Motivé par des Stages de perfectionnement au Centre Rosella Hightower de Cannes, il est accepté après examen à l'académie Princesse Grace de Monaco, dirigée par Marika Besobrasova en 1986.

Ses études se dérouleront jusqu'en 1991, sous le patronage personnel de la Princesse Caroline de Monaco où il étudiera les disciplines suivantes : danse classique, danse moderne, jazz et danse de caractère.

Il remporte en 1991 le prix du jury au III concours chorégraphique de Bastia avec sa première chorégraphie : « nous Deux » sur une musique d'E. Grieg. Désirant perfectionner son langage chorégraphique, il auditionne en 1992 avec succès pour le centre Rudra Béjart Lausanne, sous la direction de Maurice Béjart.

La même année, il commence sa carrière professionnelle avec la participation aux spectacles du Ballet Béjart Lausanne et participe à la création de « Autour de Faust » avec l'ensemble de Rudra et Maurice Béjart. En 1993, il est engagé comme danseur invité au Hessisches Staatstheater Wiesbaden par le chorégraphe Ben Van Cauwenberghs.

Durant sa carrière de danseur soliste invité, ils travailla dans de nombreux théâtre : Stadttheater Bremerhaven, Theater & Philarmonie Essen, Landestheater Neustrelitz, Theater Vorpommern Stalsund, Theater Vorpommern Greifswald et Operhaus Chemnitz et donnera des représentations en France, en Suisse, en Espagne, en Italie et en Allemagne.

Il a travaillé avec les chorégraphes suivants : Maurice Béjart, Ben Van Cauwenberghs, Peter Breuer, Heydrun Schwarz, Ricardo Fernando, Mila Tomsisch et Bronislav Roznos dans les styles ; classique, néo-classique, moderne et Tanztheater. En 1995, il est engagé par le «Landestheater Mecklenburg Neustrelitz » comme danseur soliste, maître de ballet et assistant de directeur chorégraphe. Cette expérience se révélant positive, il est engagé par la suite au théâtre Nationale « Staatstheater Oldenburg » comme maître de ballet.

Il commence sa carrière de chorégraphe en 1996 au « Stadttheater Bremerhaven » avec la création : « les paradis artificiels » sur une musique d'Eric Serra ; Suivi des chorégraphies de : « Mascarade » (Opérette de :Karl Nielsen) et de « On the Town » (Musicale de Léonard Bernstein ) pour les théâtres Vorpommern de Greifswald et Stralsund.Marié avec la danseuse soliste Erin Kavanagh, il est actuellement maître de Ballets et assistant de direction aux théâtres de Plauen et Zwickau.

Passer la carte