Un avvene pè u centru storicu

Le 12 octobre 2016, le Comité d’Engagement Local a validé à l’unanimité le nouveau projet de requalification (PRQAD) du centre ancien de Bastia, avec notamment au cœur du débat la question du patrimoine urbain du Puntettu.

- Agrandir l'image, .PNG 1.3Mo (fenêtre modale)
Les reconstructions prévues dans le centre ancien de Bastia
- Agrandir l'image, .PNG 267Ko (fenêtre modale)
Acquisitions foncières au Puntettu
- Agrandir l'image, .PNG 726Ko (fenêtre modale)
Modifications apportées à l'ilôt du Puntettu
- Agrandir l'image, .PNG 527Ko (fenêtre modale)
Situation initiale ilôt du Puntettu
- Agrandir l'image, .PNG 357Ko (fenêtre modale)
Requalification des ilôts dégradés Letteron
- Agrandir l'image, .PNG 257Ko (fenêtre modale)
Requalification des ilôts dégradés Puntettu

Dès 2008, Inseme per Bastia avait lancé le combat sous le mot d’ordre « Salvemu u Puntettu ». Cette question urbaine d’habitat et de patrimoine, a fait partie intégrante du projet de la majorité municipale élue en 2014. Dès lors, Gilles Simeoni comme attendu, réinterrogeait le projet en cours pour en modifier les points stratégiques et les rendre conforme à la vision exposée depuis des années.

3 points constituent cette remise en question :

  • rétablir un dialogue avec une partie de la population qui a fait part de son opposition au projet conventionné précédemment (Puntettu et parking Gaudin) notamment
  • pour conserver davantage le patrimoine (moins de démolition sur le Puntettu),
  • pour développer le volet économique du programme.

Pierre Savelli à sa prise de fonction maintient le cap fixé par son prédécesseur et engage notamment avec Emmanuelle de Gentili et les services de la ville la préparation des études et consultations nécessaires à la mise en forme du nouveau projet.

Les documents suivants retracent les principales modifications qui dessinent le nouveau projet qui a donc emporté l’adhésion fonctionnelle et budgétaire de l’ensemble des partenaires locaux et nationaux. L’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) via son Président F. Pupponi a notamment maintenu sa forte participation.

Sur le plan budgétaire, si le projet passe de 31,9 M€ à 33,6 M€ il se voit enrichi sans alourdir la part des collectivités locales et notamment de la ville :

  • Un programme enrichi
  • La part des collectivités contenue
  • La subvention ANRU conservée
  • L’augmentation de la participation de l’Etat (PEI)

Focus sur les modifications majeures du projet :

Sur l’Espace Gaudin :

-        Après vérification du niveau des nuisances (sonores et environnementales, notamment qualité de l’air) le parking est maintenu dans le projet.  

  • Rénovation, remise aux normes de l’école actuelle pendant les travaux du parking.
  • Installation de la crèche collective en rez-de chaussée du bâtiment.
  • Projet pédagogique innovant.

Sur le Puntettu :

Différentes variantes, basées sur un nombre moindre de démolitions ont été étudiées en tenant compte du règlement général de l’ANRU et des attentes de la population.

  • 2 immeubles déconstruits (5 initialement). Une victoire en faveur de la préservation du patrimoine du quartier.
  • Équipement de quartier au cœur du Puntettu d’environ 150 m² - vocation à définir en concertation avec la population (espace de citoyenneté, de développement économique, numérique, d’innovation….)

La délibération du conseil municipal sur ce dossier se fera le 8 novembre 2016.

La consultation publique sur ce dossier continue à la Maison du centre ancien, cours Favale. L'article en ligne ici
Vous pourrez y retrouver les panneaux de présentation du projet et surtout un cahier public pour y consigner votre avis, vos remarques sur les options présentées.