Mairie / Merria

La Ville de Bastia interdit les cirques avec numéros d'animaux sauvages

Mis en ligne le

, .PNG 498Ko ()

Sur décision du Maire de Bastia, l'installation des cirques présentant au public des numéros avec animaux sauvages sont désormais interdits sur le territoire de la commune de Bastia. Tous les spectacles de cirque ne mettant pas en scène de numéros avec animaux sauvages, restent les bienvenus sur la commune de Bastia.

"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux". Mohandas Karamchand Gandhi

 Depuis plusieurs années, la notion de maltraitance animale a évolué. Si le bon traitement des animaux s’est longtemps analysé au regard du respect de la règlementation en vigueur, il semblerait que la société se questionne de plus en plus sur la nature animale même. C’est ainsi qu’en 2015, le Code civil a sanctuarisé un nouveau statut juridique de l’animal en reconnaissant sa nature d’être vivant et sensible.

Depuis cette décision et de manière progressive, la Ville de Bastia a régulièrement reçu des messages, demandes et questions concernant sa position quant à ce principe fondamental de considération de l'animal.

À travers les actions engagées dans le champ de compétences de la ville, ce principe est clairement adopté comme une base de réflexion préalable à toute action relative au traitement des animaux. Bastia s'est d'ailleurs engagée fortement au conseil municipal du 24 janvier 2017, quand les élus ont approuvé une convention avec trois associations locales de protection des animaux et la Fondation «30 millions d’amis» en vue de procéder à une campagne de stérilisation de chats errants.

Or, un autre sujet est revenu de manière récurrente : la question des cirques se produisant sur la commune et mettant en scène des numéros avec des animaux sauvages. Estimant que le respect de la règlementation en vigueur ne suffit pas à assurer le bien-être des animaux, de nombreuses associations et particuliers ont demandé un positionnement clair de la Ville sur le sujet.

Face à la récurrence de ces demandes et à l'approche d'un spectacle de cirque fortement controversé sur la commune, la ville a pris la décision de proposer une consultation ouverte pour disposer d'un outil supplémentaire d'aide à la réflexion. Cette consultation ouverte sur le site web www.bastia.corsica et relayée par les réseaux sociaux de la ville, a permis d'appréhender de manière quantitative et qualitative le ressenti des bastiais et non bastiais. 979 réponses ont été collectées. Si la méthodologie d'enquête adoptée ne permet pas de tirer des résultats ayant une valeur référendaire, les données présentées ci-dessous (cliquer ici pour y accéder), éclairent néanmoins la réflexion en faisant ressortir des proportions et des arguments, qui reflètent une prise de conscience tendant à devenir prégnante au sein de la population.

Au-delà de la question de la qualité de traitement des animaux, c'est tout simplement la notion d'exploitation commerciale d'animaux devant vivre à l'état sauvage qui ressort comme un problème majeur. La notion "d'exemple donné aux enfants" revient également très régulièrement, amenant les répondants à dire qu'ils fuient désormais les cirques avec animaux sauvages pour ne pas montrer cela à leurs enfants. 

Globalement, 90% des répondants sont contre l’accueil de cirques avec numéros d'animaux sauvages. 

Du côté de ceux qui sont pour, très peu remplissent la case d'expression libre, et ceux qui le font, évoquent notamment la notion de respect des réglementations par les exploitants comme étant une garantie de bien-traitance.

Ainsi, c'est bien l'adoption d'une position fondamentale au regard de la condition animale qui est ici en question. La Ville n'a pas pour attribution de se prononcer de manière formelle sur la capacité des organisateurs de cirque à respecter une réglementation en vigueur. Mais, au regard des principes évoqués précédemment, et d'une position commune atteignant une certaine maturité et en prenant compte également des retours de la population, la Ville de Bastia décide de ne plus autoriser sur la commune l'organisation de cirques avec numéros d'animaux sauvages (voir l'arrêté d'interdiction ici). Il s'agit d'un positionnement qui sera également maintenu sur d'autres sujets, entrant dans le champ de compétence de la Ville et mettant en question la condition animale comme exposée ci-dessus.

En revanche, tous les spectacles de cirque ne mettant pas en scène de numéros avec animaux sauvages, restent les bienvenus sur la commune de Bastia.