Démocratie participative / Demucrazia participativa, Lingua corsa, Environnement / Ambiente, Mairie / Merria, Vivre ensemble / Campà Inseme

Un jardin participatif pour la Citadelle : Inauguration le mercredi 14 septembre à 19h

Mis en ligne le

Inauguration du jardin participatif de la Citadelle - , .JPG 2.1Mo ()

Mercredi 14 septembre à 19h, le Maire de Bastia, Pierre Savelli, la Municipalité et le conseil de quartier Campà In Sù, inaugureront l’un des premiers jardins participatifs de la ville. Rendez-vous dans le jardin « Di A Ripa », rue du dragon, dans la Citadelle.

De New-York à Bastia

Dans les années 1970, New-York connaît une crise financière. La ville décline et de nombreux bâtiments sont démolis pour laisser place à de grands terrains vagues. C’est dans ce contexte qu’une artiste de Manhattan, Liz Christie, décide de végétaliser les friches en lançant des « bombes » de graines sur ces mêmes terrains afin de faire pousser des fleurs. Suite à cela, les habitants s’approprient ces espaces qui deviennent rapidement des lieux de convivialité, solidarité et de culture. En France, le premier jardin partagé voit le jour en 1997 dans la ville de Lille puis, Paris a suivi le mouvement en 2002.

Du lien social et du développement durable

Les jardins participatifs favorisent les échanges et nouent des liens entre les habitants d’un même quartier quel que soit leur âge, leur culture et leur milieu social. Il est possible aussi de mettre en place d’autres activités au sein de ce jardin : repas et fête de quartier, cours de jardinage, concert, etc. Au-delà de la satisfaction d’avoir cultivé la terre soi-même, ces jardins sont des lieux de vie, ou l’on apprend à connaître son voisin.

Ils permettent de se fournir en fruits et légumes et de manger des produits frais et de saison. Ils participent ensuite à la préservation de l’écosystème urbain par le fait de favoriser la biodiversité, remettre la nature au cœur de l’espace public, agir pour l’environnement en compostant et en triant les déchets.

Un jardin participatif au cœur de la Citadelle

Après les potagers du collège Saint Joseph, de l’école Venturi et celui de l’association CPIE Bastia – U Marinu à Montesoru, la ville, à la demande du conseil de quartier de la citadelle Campà In Sù, a remis en état le petit jardin Di A Ripa situé en bas de la rue du dragon. La réhabilitation de ce lieu public est le fruit d’un travail collectif de la part de la démocratie participative, des services techniques, de l’implication des membres de Campà In Sù et du restaurateur Le Petit Vincent.

En effet, ce jardin est singulier puisqu’il allie activité économique avec le restaurant « Le Petit Vincent » et espace vert avec un désir de bien-être et d’embellissement. Depuis peu, les habitants s'organisent et occupent les carrés potagers par des associations de plantes de leur choix.  L’inauguration ouverte à tous, est donc prévue le 14 septembre à 19h !

D’autres jardins pour les quartiers de Bastia

Le projet de jardin participatif est transférable dans l'ensemble des quartiers de la ville en fonction de la disponibilité des terrains et du désir et de l’implication des habitants.  Affaire à suivre !