Démocratie participative / Demucrazia participativa

Balades-dialogues avec Véronique Mure le 04 mars 2017

Mis en ligne le

Balades-dialogues le samedi 04 février - , .JPG 3.6Mo ()Avec la botaniste Véronique Mure

Deux départs prévus pour aborder " la nature en ville":
10h30 - Notre Dame des Victoires Lupinu
15h - Palais de justice Bastia centre

A la demande du service de la démocratie participative, Véronique Mure reviendra à Bastia le samedi 04 mars 2017, afin de parler de civisme, de citoyenneté et de l'importance de la nature dans une ville.

En novembre 2016, Véronique Mure avait débuté une réflexion autour de la présence de l’arbre. Samedi 04 Mars, Véronique Mure proposera deux interventions :

-Rendez-vous à 10h30 Notre dame des Victoires à Lupinu, pour faire une identification et repérer la présence végétale sur le sentier d’Uccini au Fort Maurel.

-Rendez-vous à 15h Palais de justice en centre-ville, pour une identification paysagère d’installation d’un futur verger ou conservatoire d’espèce fruitières autour du Guadellu et en direction du Fort Lacroix.

Ces deux évènements permettront de continuer cette réflexion collective sur la nature en ville. Cette journée est gratuite et ouverte à tous !

 

Qui est Véronique Mure ?

Véronique MURE est Botaniste et ingénieur en agronomie tropicale. Elle est depuis plus de 20 ans l’ambassadrice de la valeur patrimoniale des jardins et des paysages à travers l’histoire des végétaux qui les composent.

Une grande partie de son parcours professionnel s’est fait dans le domaine public. Elle a été responsable des aménagements extérieurs du Grand Site du Pont du Gard où elle a conçu « Mémoires de Garrigue », parcours d’interprétation d’un paysage méditerranéen. Elle a été chargée des espaces naturels, des forêts, jardins et de l’agriculture à l’Agence Méditerranéenne de l’Environnement de la Région Languedoc Roussillon. Elle a également dirigé le service Environnement de Nîmes Métropole

Avec le paysagiste ALEP et Pousse Conseil, elle a élaboré le cahier de référence pour les plantations du canal du Midi et avec les paysagistes APS et Olivier Filippi, elle est intervenue sur le jardin des Migrations du Fort Saint-Jean à Marseille.

Elle enseigne la botanique à l’ENSP (Ecole nationale supérieure du paysage) de Marseille et à l’Université du temps libre de Nîmes. Que ce soit dans ses missions d’analyse, de conseil ou d’interprétation Véronique Mure a toujours œuvré pour donner toute sa place au vivant dans les jardins et les paysages. C’est une conviction qu’elle aime partager et transmettre, qui l’a amené à publier plusieurs ouvrages :

-Conversations sur l’herbe, Chroniques botaniques au jardin. Préface de Gilles Clément. Editions Atelier Baie, 2013.

-Les Jardins de la Bigotie. Petit traité de biodiversité appliquée. Editions Atelier Baie, 2010.

-Site du Pont du Gard, chroniques d’un aménagement, avec Maigne J. et Zamponi F. Editions Somogy, 2008.

-Jardins de garrigue. Editions Edisud (réédition), 2007.

-Mémoires de garrigue. Editions Pont du Gard, 2002